7 astuces pour le Camping

Our Camp

Tiens donc, je viens de tomber sur un brouillon d’article que je n’avais jamais publié… ça aurait été dommage, surtout qu’en cette période de parler de camping c’est idéal. Comment ça non ? Mais si et là on n’est pas chez Franck Dusbosc ! Alors j’en profite pour le mettre à jour.

Ah là la le Camping, c’est pas excellent ça ? Et dans la nature aussi… bah oui, si on veut faire des circuits de rando des fois ça fini dans la fôret à côté d’un cours d’eau parce qu’on n’ a plus les pieds pour aller au prochain gîte. On apprend à faire un feu… enfin à ne pas oublier les allumettes ou le briquet et à bien éteindre après (qui a dit en pissant dessus ?) histoire de ne pas tout faire flamber. Et on découvre aussi le bruit de la tente le soir qui fait penser à un joli petit bruit de serpent qui glisse près de votre futal…..

Que du bonheur !

Histoire de garder la tête froide, je vous ai compilé quelques astuces pour être plus zen et profiter de son trip.

  1. Donnez votre itinéraire à quelqu’un…
    • Bah oui, on ne sait jamais les secours tout ça, ça peut être utile et lui demander de faire des check quotidiens… Bon en même temps si votre objectif c’est la solitude et la tranquillité c’est pas trop ça mais bon, allez mater 127 heures et on en reparle.
  2.  Prenez beaucoup d’eau.
    • J’en ai fait l’amer expérience après avoir mal évalué la distance au prochain point d’eau… il y avait un col entre les 2, je suis arrivé desséché. Et réparti dans plusieurs gourdes, d’une part c’est plus sécurisé, si l’une est percée, les autres nous permettent de boire et on peut répartir le poids plus facilement dans son sac.
  3.  Prenez beaucoup de nourriture.
    • Surtout des trucs léger en fait, histoire de maintenir un peu la forme et éviter le coup de mou quand il va commencer à faire nuit et qu’on a encore du trajet à parcourir avant la prochaine étape.
  4.  Discutez autour de vous etsympathisez avec les autres campeurs.
    • Histoire de connaître les bons plans et éviter les galères. On peut discuter avec une palette de personnes assez incroyable : un pêcheur, un groupe de lycéens, un couple de retraités, des filles… Bon encore une fois si vous la jouez loup solitaire, c’est un peu dommage.
  5.  Apportez des vêtements chauds.
  6.  Vérifiez la météo.
    • Une fois, j’avais choisi un camping sympa avec des arbres et en bord de lac, le rêve ! Sauf que quand la pluie et la foudre s’invitent, ce ne sont pas les meilleurs endroits (!)
  7.  Soyez discret.
    • Surtout si vous faites du camping tout seul, pas la peine de la crier sur les toits. Pour vivre heureux vivons cachés, pour camper tranquilles campons discrets et profitons

Ce type de voyage peut être plein d’enseignement et ce à plusieurs niveaux : Vous passerez certainement par des étapes de frustration, de nervosité, de joie, de tranquillité, d »introspection et de milliers d’autres émotions. Profitez !

D'autres News ?

Abonnez-vous et recevez d'autres d'infos et des bons plans.

Author: Simon

Mari, père de famille, bricoleur du dimanche, blogueur... Mon point de vue et vos commentaires. Enjoy !

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

D'autres News ?

Abonnez-vous et recevez d'autres d'infos et des bons plans.