Les bénéfices des jeux vidéo

Game Over

Les jeux vidéo suscitent et stimuleront toujours de nombreuses réactions en ce qui concerne leur effet sur les joueurs, plus ou moins jeunes et plus ou moins assidus. L’influence qu’exercent les jeux vidéo sur les enfants provoque quelques polémiques. Leur usage ne perturbe-t-il pas le comportement des joueurs ? A quel point les enfants, adolescents et adultes s’identifient-ils aux personnages ? N’est-ce vraiment qu’un simple loisir ? Si les jeux vidéo développent une certaine méfiance auprès de nombreuses personnes, ils agissent également positivement sur l’organisme et sur le développement personnel. Voici quelques atouts que l’on ne perçoit pas toujours de l’extérieur.

Développement de l’estime de soi

On est toujours surpris que telle ou telle personne, à la timidité particulièrement développée, se sente si à l’aise lorsqu’elle joue une pièce de théâtre. À l’image des arts scéniques, le monde des jeux vidéo permet aux plus introvertis de briser la glace et de fendre leur coquille en s’exprimant plus librement par l’intermédiaire de l’écran. Certains se forgent même une grande réputation, malgré leur discrétion In Real Life. Les psychologues et spécialistes mettent régulièrement en avant le réel développement de l’estime de soi-même, par l’usage des jeux vidéo communautaires. Le fait de réussir à avancer d’étape en étape et de grimper des échelons favorise également la considération de soi et la conscience de son potentiel personnel.

Un univers social et un échange constant entre les joueurs

La plupart des jeux de tir, comme ceux présents ici, sont construits sur la base d’une plateforme multijoueurs. Les jeux vidéo basés sur le principe des guildes, permettent aux joueurs de communiquer constamment et de réaliser des stratégies ensemble. Si les échanges restent virtuels, ils donnent la possibilité aux joueurs de partager leurs parties de manière alternative et facilitent souvent les échanges entre les plus timides. L’écran d’ordinateur et la console favorisent parfois la prise de contact et les jeux de tir notamment sont favorables pour le cerveau.

Une meilleure concentration

Aussi, les jeux vidéo agissent et développent le degré de concentration. Certains joueurs disposent d’une concentration comparable à celle des pilotes. Chez les enfants, l’effet est le même mais il faut rester vigilant quant à la durée de jeu par jour, tout comme le temps passé sur Internet.

Naturellement, jouer de manière excessive peut nuire à la santé des utilisateurs. Mieux vaut adopter un jeu modéré, tout en profitant des avantages qu’exercent les jeux vidéo sur le développement personnel.

Photo : jDevaun / Foter / Creative Commons Attribution-NoDerivs 2.0 Generic (CC BY-ND 2.0)

D'autres News ?

Abonnez-vous et recevez d'autres d'infos et des bons plans.

Author: Simon

Mari, père de famille, bricoleur du dimanche, blogueur... Mon point de vue et vos commentaires. Enjoy !

Share This Post On

2 Comments

  1. Pendant vingt ans, je n’ai eu de cesse de le répéter à mes parents ! Merci de me conforter dans ce sens :)

    Par contre il clair qu’il faille faire attention à la durée de jeu notamment pour des jeunes ado. Par moment leur réactions peuvent être impressionnantes et excessives.

    Post a Reply
  2. Enfin, on parle un peu des aspects positifs des jeux vidéo !!! Jusque là je n’entendais parler que des points négatifs (qui ne sont pas à mettre entre parenthèses c’est le cas de le dire car il est vrai que des fois ça fait vraiment déraper) mais bon, les jeux vidéo ne sont pas que mauvais ! Merci de l’avoir souligné. Bonne continuation !

    ++ Antoine

    Post a Reply

Répondre à Antoine Du Trieux Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

D'autres News ?

Abonnez-vous et recevez d'autres d'infos et des bons plans.