Est il temps de quitter son emploi et de créer sa propre entreprise ?

Voilà une bonne question, qui n’a jamais rêvé de laissé sont satané boulot pour vivre de sa passion ou de créer sa propre entreprise ?

Olivier Roland , dans cette vidéo démonte les 3 plus grands mythes autour de la création d’entreprise et explique notament

  • Les principaux mythes entourant la création d’entreprise.
  • La raison pour laquelle on dissuade souvent notre envie de nous mettre à notre compte.
  • La façon dont les entrepreneurs malins savent EVITER (voire ignorer !) la crise.
  • Le profil et l’âge idéal qu’il faut avoir pour être un entrepreneur.
  • Et beaucoup plus!

Tout l’intérêt repose dans le fait que ce sont des conseils concrets qui seront publiés sur ce même site tout au long de la semaine pour vous aider dans votre projet d’entreprise. Au vu de la première vidéo, je vous recommande chaudement de jeter un oeil à ce qu’il a à proposer !

photo credit: woodleywonderworks

D'autres News ?

Abonnez-vous et recevez d'autres d'infos et des bons plans.

Author: Simon

Mari, père de famille, bricoleur du dimanche, blogueur... Mon point de vue et vos commentaires. Enjoy !

Share This Post On

23 Comments

  1. Olivier Rolland est très intéressant, mais j’ai l’impression qu’il oublie que créer son entreprise n’est pas fait pour tout le monde, et n’est pas la solution ultime à tous les problèmes.

    Être salarié peut aussi être un choix valable, et convient à beaucoup de monde. Pousser aveuglément tout le monde à créer son entreprise est un peu too much à mon avis :-)

    Post a Reply
    • Tout à fait d’accord Julien, ce n’est pas fait pour tout le monde, pourtant je connais un paquet de gens avec le potentiel pour créer leur entreprise, mais pourtant ils ne le font pas, ils sont plus que satisfait de leur situation d’employé qui leur procure un filet de sécurité en cas de période de non activité.

      Post a Reply
  2. Olivier a vraiment fait son trou maintenant sur le web. J’ai regardé la vidéo et j’ai trouvé plein de conseils intéressants. N’hésitez pas à laisser votre email pour avoir accès à la vidéo cela vos le coup !

    Post a Reply
  3. je pense entreprenariat chez les salariés est un bonne chose, surtout en ces temps de crise, mais bon attention à ne pas se jeter à l’eau à l’aveuglette, toujours bien s’entourer et bien réfléchir son business plan.

    Post a Reply
  4. J’en parlais dans un de mes articles « Et si vous risquiez d’être heureux ? ».

    Les hommes (humains) ont peur du changement. Ils préfèrent se cantonner à la sécurité, à leur petit confort, plutôt que de prendre le risque d’être heureux.

    Pourtant, la vie est un risque quotidien. Et on le voit bien, en temps de crise, que ce qu’ils estimaient comme acquis et confortables, tombe en miette.

    En partant de ce postulat, il ne peut être que positif de se lancer, de réaliser ses rêves, et d’essayer de monter sa boite. C’est seulement quand on a plus rien à perdre qu’on ose vraiment. C’est donc le moment ou jamais !

    Post a Reply
    • C’est quand même plus simple de se lancer quand on est célibataire et sans enfants que père ou mère de famille avec des enfants à nourrir ;).

      Post a Reply
  5. je pense entreprenariat chez les salariés est un bonne chose, surtout en ces temps de crise, mais bon attention à ne pas se jeter à l’eau à l’aveuglette, toujours bien s’entourer et bien réfléchir son business plan.

    Post a Reply
  6. Difficile de lancer et de créer son entreprise. L’inconvénient à se lancer en ce moment, c’est la difficulté à trouver des investisseurs….

    Post a Reply
    • C’est clair, les banques sont super frileuses, ( même si elles ne sont pas frileuse pour jouer au casino avec notre argent… ) , si on n’a pas de la famille pour nous donner un coup de main à démarrer cela devient quasiement impossible pour un petit entrepreneur de démarrer…

      Post a Reply
  7. Bonjour,

    Avant de quitter son emploi, et dans l’optique de se lancer dans sa propre création d’entreprise, il est nécessaire de procéder à des études. Ces dernières permettent de conforter le choix d’investir dans un projet ou non, savoir s’il est réellement porteur à long terme. Pour aider les entrepreneurs dans cette démarche (montage de dossier, accompagnement, aides financières etc.) le Conseil Régional de l’Ardèche a dédié un site Internet dédié à la création d’entreprise : http://entreprendre.ardeche.fr/

    Post a Reply
  8. J’aimerai aussi avoir mon indépendance salariale pour être plus présent pour ma famille. D’ailleurs j’avais créé il y a 1 an http://www.papa-blogueur.com dans ce but. Depuis, j’ai revu mes ambitions à la baisse, je manque de temps pour me plonger dans un projet de cet envergure.

    Mais lorsqu’on est marié, père de famille (avec 3 enfants), salarié et blogueur (sans compter le reste, et la vie de parent en est riche « du reste »), il faut être lucide. A moins d’avoir une épouse (ou un époux) qui peut assumer toutes les charges de la maison (factures, frais, courses, …), là oui on peut se dire « je lâche tout et je me lance ».

    Mais se lancer sans avoir un projet bêton et être certain que l’argent rentrera autant qu’en étant salarié (voire plus) ou au moins suffisemment pour vivre sans être endetté ou sur-endetté, je trouve cela complètement aberrant.

    Oui une personne au chômage, au foyer, en situation salariale précaire, OK, tentons le coup, ça ne sera pas pire que de ne rien avoir. Moi désolé, j’aimerais, mais entre les prêts, les factures, la famille et les imprévus, non, impossible de tout claquer (et en plus de se payer des formations mirobolantes pour y arriver) pour se lancer en solo !

    Post a Reply
  9. Je suis d’accord avec Franck, quand on est au chômage, célibataire, on n’a rien à perdre, quand on a la charge (même partagée) d’une famille, il y a des choses qu’on ne peut pas se permettre. Non Guillaume, ce n’est pas sans risque.
    Donc si on veut changer de vie, il faut bosser 2 fois plus, le soir, dans les transports afin de préparer le changement, blinder tout, avoir plusieurs plans de secours…
    On a du boulot Franck !

    Post a Reply
    • Effectivement, c’est beaucoup plus facile de se lancer quand on est jeune et sans contrainte de famille ou quand on n’a plus d’emploi (en plus, il y a pleins d’aides pour ceux qui sont au chômage et qui veulent créer leur entreprise, c’est vraiment un moment idéal pour se lancer et tenter un projet d’entrepreneur).

      Post a Reply
  10. Pour faire le pas il faut vaincre ses peurs.
    Commencer comme indépendant complémentaire peu être une solution intéressante.
    Ce qui est sûr c’est qu’aucun salarié ne peut gagner le pactole…

    Post a Reply
  11. C’est toujours le moment. Avec l’auto-entreprise on peut même démarrer doucement puis valider son projet réellement avant de se lancer à fond !

    Post a Reply
    • Hé bien, il est vrai que l’autoentreprise est la meilleure façon de se lancer dans le grand bain et le tout en prenant aucun risque. Après c’est vrai qu’il ne faut pas avoir peur de faire des heures le soir ^_^

      Post a Reply
  12. je pense qu’il faut trouver le bon moment et la bonne opportunité et là ça serait une bouffée d’air énorme, un sentiment de liberté inégalé !

    Post a Reply
  13. Je suis tout à fait d’accord avec un des commentaires de ce post qui dit que souvent les gens ont peur du changement.

    Lancer sa propre entreprise peut apporter beaucoup de satisfaction et de joie. Mais l’accumulation des responsabilités et du stress peut en décourager plus d’un.

    Post a Reply
  14. Aujourd’hui, la création d’entreprise est grandement facilitée et parait être accessible à tout un chacun. Mais ce n’est pas si simple que ça. Il ne s’agit pas uniquement de peur du changement.
    Être son propre patron entraine un grand nombre de responsabilités.
    On peut être tout à fait heureux et épanoui en étant salarié, le tout étant de trouver le poste et l’environnement qui nous conviennent parfaitement.

    Post a Reply
  15. Bonsoir, comme l’a dit Guillaume il y a un an déjà, « se lancer en période de crise est une bonne idée », ceci dit, lorsque l’on a encore un job à l’heure actuelle, est-ce une bonne idée de la plaquer ?

    Mais, face à la crise qui s’est durablement installée, face aux milliers d’emplois qui se perdent au quotidien, sortir de la spirale de Pôle Emploi n’est devenu possible que par la création de son entreprise.

    Attention par contre, de ne pas foncer tête baissée, il convient d’étudier son marché avec soin, et surtout, de bien s’entourer. Le premier réflexe consiste à chercher une boutique de gestion (de type ATHENA) proche de chez soit. Ensuite, s’adresser à l’ADIE, permet d’obtenir un micro-crédit et du conseil.

    Ces 2 organismes seront par la suite capables d’aiguiller au mieux le futur créateur d’entreprise, et ce type de conseil est très souvent ce qui manque cruellement aux créateurs, alors surtout, ne pas s’en passer ! Quant à l’idée de création d’entreprise, il faut observer ce qui fonctionne autour de soit, voir où sont les besoins et ce qui est demandé. Tout un travail d’enquêteur, mais nécessaire et quasi obligatoire pour la pérennité de son futur job. Bon courage, Richard.

    Post a Reply
  16. Personnellement c’est ce que j’ai fait il y a maintenant un ans et je dois dire que c’est une grande liberté ! Mais attention, ne croyez pas qu’en devenant votre propre patron vous aurez plus de temps libre au contraire ! De plus avec l’Etat qui tape encore et toujours sur les entrepreneurs, on peut prendre des coups dur mais en règle général c’est quand même la belle vie, pour peu que les responsabilités vous plaisent !

    En tous cas si certains veulent se lancer, je ne peut que leur conseiller de le faire, tant que motivation il y aura, tout ira bien !

    Post a Reply
  17. A l’heure actuelle, beaucoup quittent le statut d’auto entrepreneur et créent leur propre société. Ëtre son propre patron est plus facile à dire qu’à faire. D’abord, une multitude de papier administratif vous sont demandées, et la création pourra avoir enfin lieu… ne croyez pas qu’en 1 semaine tout est fait.

    Ensuite, mettez vous bien dans la tête le fait les premiers mois, vous aurez du mal à vous dégager un salaire. (Une fois les salariés payés, les charges, les frais, etc… il reste les yeux pour pleurer comme on dit)

    Bon je vais m’arrêter là quand même, et je trouve ça courageux pour ceux qui se lancent ! La persévérance est la clé de la réussite, ne pas l’oublier ;-)

    Post a Reply

Trackbacks/Pingbacks

  1. Best-Of Saison 6 : Novembre-Decembre 2011 | Toile Filante - [...] on a eu droit à des Princesses Disney saisissantes de vie, une méthode pour savoir si on doit quitter …

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

D'autres News ?

Abonnez-vous et recevez d'autres d'infos et des bons plans.