Apprivoiser la chance… peut-on vraiment être maître de son destin ?

Random NumbersVoici mon article pour la Croisée des Blogs du mois d’Octobre 2010 animée par Aurélien de Web Entrepreneur Débutant dont le sujet est Apprivoiser la Chance.

Apprivoiser la Chance, vaste sujet non ?

Déjà que ce soit clair, la chance n’existe pas, il n’y a que le hasard, bon ou mauvais selon le point de vue.

Mais on peut tout de même influer sur le hasard et se mettre toutes les chances de son côté. Comme dit le proverbe : Qui ne tente rien n’a rien ou encore : Aide toi, le ciel t’aidera. C’est de la sagesse populaire et comme bien souvent elle a raison !

Il faut se bouger si on veut quelque chose, les choses ne nous arrivent pas toutes cuites dans le bec. Et plus on se bouge pour on a de chance de réussir. Comme dirait mon prof de philo : on réduit le champ des possibles.

En fait, on porte toute notre attention sur notre but, on devient plus aiguisé, plus précis, toujours prêt, à l’affût de la moindre opportunité… qui nous aurait échappé autrement. Devant la foultitude des possibilités qui nous sont proposées, on arrive à choisir, à ne retenir que celles qui nous intéressent.

L’important est la focalisation sur sa cible. Plus on se concentre, plus elle devient précise et les moyens pour l’atteindre se précisent dans le même temps. On devient un expert dans son domaine, on se développe, on s’améliore.

On gagne aussi en confiance, on arrive à maîtriser son sujet, on est plus à même de se lancer… et on se lance, on saisit sa chance et bien souvent on concrétise… Même si parfois on rate mais le chemin parcouru a été riche d’enseignement qu’on ne peut qu’apprendre sur le terrain, on sera prêt pour la prochaine fois !

photo credit: darkmatter

D'autres News ?

Abonnez-vous et recevez d'autres d'infos et des bons plans.

Author: Simon

Mari, père de famille, bricoleur du dimanche, blogueur... Mon point de vue et vos commentaires. Enjoy !

Share This Post On

9 Comments

  1. Bien sûr que l’on peut être Maître de son destin ! :D

    Tout comme toi, je suis persuadé que l’on peut forcer « la chance » en prenant les choses en main et en arrêtant de se laisser porter par les événements.

    Merci pour cet article, Simon :)

    Post a Reply
  2. Merci Justin.
    Bien entendu il y a toujours des événements sur lesquels nous n’avons pas de prise mais on peut s’y préparer et s’organiser pour faire face et ne pas se retrouver démuni.

    Post a Reply
  3. Je suis tout à fait d’accord. J’ai justement un très bon exemple :

    Un des amis était absent la semaine passée. Il a manqué par la même occasion, un test en biologie.

    En cas d’absence, certains profs fixent une date avec l’élève afin de repasser l’épreuve ce jour-là. Rien ne les obligent pourtant à procéder de la sorte, ils peuvent très bien la faire repasser lors du prochain cours.

    Mon ami se présente donc aujourd’hui en cours en pensant faire son test à une date ultérieure. Ce qui ne sera pas le cas puisqu’il a été obligé de le faire aujourd’hui.

    A la fin du cours, il me dit : « J’ai quand même pas de chance ! Je suis absent à un seul contrôle sur l’année et il fallait que ce soit avec le seul professeur qui fasse refaire les interros lors du prochain cours. »

    De mon côté, j’ai tenté de lui faire comprendre que la chance n’avait rien avoir la-dedans. Il était conscient qu’il pouvait faire son test aujourd’hui. Il aurait dû donc se préparer comme il le fallait :)

    Post a Reply
    • On est d’accord, ce n’est ni de la chance ni du hasard pour le coup mais des probabilités. Donc on s’organise, on pense « au pire » et on fait face sans se cacher derrière de fausses excuses !

      Post a Reply
  4. Absolument d’accord avec ce que tu écris Simon. Au lieu de l’éternel, « j’ai pas de chance » nous sommes nombreux à penser que si nous nous préparons, nous évoluons, surtout nous AGISSONS, alors le manque de chance, ne semble pas exister… Et il me vient une reflection en même temsp que j’ecris ce commentaire :-) Je commence à me demander si ce n’est pas cette façon de prendre en main notre destin, au lieu de se fier à notre chance, qui nous a tous conduit au developpement personnel ?

    Post a Reply
    • Exactement Sylvie, on est en plein dedans. On a décidé de se prendre en main et donc on c’est intéressé au développement personnel pour s’améliorer et progresser.

      Post a Reply
  5. Donc, tout est question de « concours de circonstance », en fonction de l’endroit ou l’on se trouve et des actions (ou réactions) que l’on entreprend. Ou pas…
    Donc, un enfant battu, à qui l’on a pas donné les armes nécessaires à son développement, que l’on a méprisé et humilié toute sa jeunesse, à qui l’on a réussi à faire croire qu’il n’est bon à rien et ne fera rien de sa vie, cet enfant, devenu majeur (peut-on dire adulte? Je ne le crois pas), se mettra SYSTEMATIQUEMENT en situation d’échec, mais de façon inconsciente. Et il dira qu’il n’a pas de chance. Est-t-il condamnable?

    Post a Reply
  6. Un admirable post encore une fois ! Merci énormément pour cette montagne d’informations inédites :). On en exige encore !

    Continuez !

    Post a Reply
  7. On parle souvent de destiné comme si tout l’avenir etait deja écrit pour la personne! je pense que cette destiné n’est du qu’a la personne. Une personne arrivera souvent a son but quand elle s en donne vraiment les moyens.

    Post a Reply

Trackbacks/Pingbacks

  1. Festival à la Croisée des blogs : Apprivoiser la chance - [...] Apprivoiser la chance.. ..peut-on être vraiment maître de son destin ? par Simon sur Toile Filante [...]

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

D'autres News ?

Abonnez-vous et recevez d'autres d'infos et des bons plans.