Wikipedia et nofollow, la vrai-fausse solution

hands wikipedia aussiegallL’encyclopédie en ligne Wikipedia a annoncé il y a quelques jours que tous les liens externes dans Wikipédia seraient désormais équipés de la balise nofollow.

Petit rappel, la balise nofollow fut créée par Google en 2005 pour endiguer le spam sur les blogs. Pour résumer cela revient à dire aux moteurs de recherche

Ne prend pas en compte ce lien dans ton algorithme, je ne le garantis pas…

Le but à l’époque était de décourager les spammeur qui ne pouvaient plus compter sur ces liens pour améliorer leur référencement. Force est de constater que c’est un échec total puisque le spam continue de croître.

Pourquoi alors Wikipedia a choisi cette option? Je n’en sais rien…puisqu’elle est censé combattre un problème (le spam) mais amène également dans ses bagages quelques désagréments.

Wikipedia est très (trop?) bien référencé dans l’index de Google car de nombreux sites font des liens vers des articles de l’encyclopédie. Il est donc très rentable pour son pagerank d’avoir un lien vers son site sur Wikipedia, ça les spammeurs l’ont bien compris.

Le problème est que maintenant tout le monde et pénalisé, le méchant spammeur et le gentil internaute. Plus personne ne bénéficie de l’aura de Wikipedia. Petit exemple simplifié :

Tu découvres une nouvelle fonctionnalité trop-cool-de-la-mort-qui-tue concernant l’iPhone et que personne ne connait (sauf Steve Jobs lui même bien sûr). Tu en parles sur ton blog.
Cette infos est rajouté à la page iPhone de Wikipedia par un contributeurs avec un lien vers ton blog en référence mais ce dernier ne sera jamais suivi par les moteurs de recherche (à cause de la balise nofollow).
Au final Wikipedia, qui bénéficie d’un indice de confiance plus élevé, sortira devant ton site lors des recherches portant sur la fonctionnalité trop-cool-de-la-mort-qui-tue car leur algorithme ne sait pas que le contenu de la page Wikipedia est basé sur ton blog. Et voilou comment Wikipedia s’attribue ta découverte et par la même occasion ton trafic.

Wikipedia devient un site créé et entretenu par une communauté qui désormais ne lui donne plus rien en retour. Certains l’ont un peu en travers de la gorge comme Andy Beal qui propose une campagne contre Wikipedia qui consiste à ajouter la balise nofollow à tous les liens pointant vers l’encyclopédie en ligne pour réduire sa popularité.

Matt (le créateur de WordPress), lui, annonce simplement que ça ne fonctionnera pas. Et il s’y connaît le bougre puisqu’il a essayé cette solution en l’intégrant dans WordPress mais cela n’a jamais eu de résultats probants.

Finalement Philipp Lenssen propose une solution intermédiaire que je trouve très élégante et dont le principe est simple : Tous les nouveaux liens ajoutés à Wikipédia reçoivent l’attribut nofollow qui au bout de quelques jours disparaît. Ceci laisse ainsi le temps aux modérateurs et autres contributeurs de supprimer les spams. Pas con. A méditer du côté de chez Wikipédia.

photo credit: nojhan

Author: Simon

Mari, père de famille, bricoleur du dimanche, blogueur... Mon point de vue et vos commentaires. Enjoy !

Share This Post On

3 Comments

  1. Malheureusement, quelques mois après cette facheuse décision, les choses n’ont pas changé. Et même pire, le poison du nofollow s’est répandu et est maintenant utilisé non plus pour freiner un spam qui de toute façon n’en a cure du nofollow, mais bel et bien pour tenter de « controler », lutter contre la fameuse « fuite de PR »:

    Nombre de webmaster affublent leurs liens externes de cet attribut honteux (plus rien à voir avec du user generated content, on parle bien de contenu rédactionnel maitrisé dès le départ), cela afin que -je cite – « la distribution de pagerank se répartisse dans les pages internes et ne fuie pas sur les sites externes ». Aussi ridicule que ça puisse paraitre c’est pourtant ce qui est en train de se passer.

    Les backlinks ça a de la valeur, c’est donc de plus en plus impensable d’en faire gratuitement.
    Voilà où en est le web.

    Si Google était un peu plus farceur, il repasserait en mode « les liens nofollow sont de nouveau pris en compte » et ce sans prévenir. Ca ferait tout drôle à certains.

    Post a Reply
  2. Désolé pour le post précédent, je n’ai pas pu m’en empêcher!!, un reflex :)
    Au passage, c’est pas grave, de toute façon ça ne compte pas :)

    Plus sérieusement, moi même je suis dans le web depuis un certain temps, je fais parti de l’école open source, linux, joomla et compagnie.

    Je touve que le web ca devien vachement commercial, tout dois etre payé, tout a une valeur, c’est incroyable!!!
    Il fut un temps ou les gens écrivaient des articles parce que ca les interressait, qu’il voulaient partager leurs centre d’interet, qu’ils pointait vers un site parce qu’ils le trouvait interressant…

    J’ai parcouru ton site, lu avec attentions les articles, je suis complétement d’accord avec tous ce qui est mentionné sur le spam, sur les achats de liens et je trouve que l’article bulle2.0 trés réussi…
    Les temps vont changer je pense, je sais pas quand, ni à quel niveau, mais va falloir prévoir un hiver sur le net dans les temps prochain…

    Post a Reply

Trackbacks/Pingbacks

  1. Toile-filante » Archive du blog » L’initiative 2000 bloggers ou la mort annoncée des blogs - [...] Cela rejoint ce que je disais il y a quelques jours dans mon billet Doit-on tuer Google et rendre …

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>